Gadgets tendances

Piratage des jeux sur portable : un phénomène très important malgré des prix de jeu très bas

Devant l’évolution permanente des téléphones portables en termes de puissance, de plus en plus d’utilisateurs se servent de leurs tablettes ou smartphones comme plateformes de jeu. Les téléphones actuels intègrent des technologies avancées rendant l’expérience de jeu sur mobile plus riche. Ils sont notamment dotés d’accéléromètres et de fonctions Touch Screen, mais aussi de cartes graphiques et de processeurs très performants. Certains joueurs utilisent leur téléphone mobile durant les temps d’inactivité ou d’attente, d’autres le préfèrent véritablement à une console et s’en servent comme plateforme de jeu principale.

Le piratage de jeu sur portable

D’un autre côté, les éditeurs de jeux sur mobiles et les constructeurs sont confrontés à un problème majeur : le piratage. Le phénomène de piratage de jeux sur portable ne cesse de prendre de l’ampleur et concerne aussi bien les jeux pour Android que pour iPhone. Même si les prix des jeux restent généralement abordables, le piratage s’explique souvent par le fait que de nombreux pays n’ont pas encore accès aux applications payantes sur smartphone. Du coup, les utilisateurs se tournent vers les versions piratées.

Dans la plupart des cas, le jailbreak se trouve à l’origine des piratages de jeux sur mobile. Le jailbreak modifie le système d’exploitation d’un smartphone et permet à l’utilisateur de télécharger gratuitement des applications qui sont normalement payantes. Cela entraîne un préjudice financier considérable pour les éditeurs et les constructeurs.

Solutions alternatives

Les tentatives se multiplient pour contrer le piratage, ou du moins le limiter, à l’instar de la mise en place du système d’authentification chez Android Market. De nombreux éditeurs optent cependant pour le système freemium qui consiste à mettre un jeu gratuitement à la disposition des utilisateurs. Le paiement sera seulement nécessaire pour accéder aux fonctionnalités supplémentaires. D’autres éditeurs préfèrent en revanche proposer leur jeu gratuitement, mais en intégrant une publicité en contrepartie.

Category: Uncategorized

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*